Muriel Le Quer Dhimoïla - Coaching Scolaire & Orientation - Référent Handicap externalisé à Bourgoin-Jallieu & Bilan de compétences Potentialis®
+33 6 14 47 04 13
bilan de compétences et handicap, l'égalité des chances

Pourquoi faire un bilan de compétences en situation d’handicap ?

Plan d'article

Face aux défis que représente le handicap dans le monde du travail, le bilan de compétences se positionne comme un levier efficace, offrant des avantages considérables tant aux employés qu’aux employeurs. Il est un vecteur de maintien dans l’emploi, de mobilité interne, tout en boostant la motivation et l’efficacité des travailleurs. De plus, il joue un rôle clé dans la promotion de l’inclusion, de la diversité et de l’engagement social au sein des entreprises.

Dans cet article, nous explorons l’importance et la fonction du bilan de compétences comme outil RH favorisant le maintien en emploi des personnes en situation de handicap, en partageant des conseils et pratiques recommandées pour sa mise en œuvre. Nous aborderons aussi les questions de financement et les aspects pratiques, en vous offrant des solutions pragmatiques et des ressources précieuses.

Importance et rôle du bilan de compétences pour favoriser le maintien en emploi des salariés en situation de handicap

Comprendre le statut de travailleur en situation de handicap

Un travailleur en situation de handicap est celui dont les capacités d’obtenir ou de garder un emploi sont entravées par des difficultés physiques, sensorielles, mentales ou psychiques. Ces handicaps peuvent être visibles ou non, permanents ou provisoires, stables ou évoluant avec le temps. 

Afin d’accéder à des droits spécifiques et à des aides, il est nécessaire que le travailleur obtienne la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) auprès de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Le bilan de compétences comme levier d’intégration et de maintien en emploi

Le bilan de compétences représente un outil efficace pour les travailleurs handicapés, leur permettant de dresser un état des lieux de leur parcours professionnel et de leurs compétences, motivations et objectifs. Il guide le travailleur dans la définition d’un plan de carrière ou de reconversion adapté à son état de santé, à ses forces et à ses besoins. Ce processus encourage l’intégration et le maintien en emploi des personnes touchées par le handicap en croisant les attentes des entreprises et d’un poste avec les capacités et besoins d’un salarié.

Il joue un rôle important dans le renforcement de la confiance en soi, de la motivation et, par conséquence, de la performance des travailleurs.

Adaptation et personnalisation du bilan de compétences aux besoins spécifiques

Le bilan de compétences conçu pour les travailleurs handicapés est caractérisé par une approche sur mesure, prenant en compte les exigences particulières de chaque individu. Cela inclut des adaptations liées aux aspects matériels et psychologiques, ainsi que le choix d’une méthode d’accompagnement flexible, s’ajustant au handicap, au rythme et aux disponibilités de la personne concernée.

Les outils et pratiques utilisés sont spécifiquement choisis en fonction des objectifs et des besoins de santé du bénéficiaire, avec l’appui d’un réseau de partenaires spécialisés qui peuvent fournir une assistance et des conseils additionnels. Chez 3CProM Coaching & formations nous avons fait le choix de la méthode Potentialis® pour engager la réflexion à partir des potentiels forts des travailleurs. Ensuite, nous adaptons les outils en tenant compte des objectifs et besoins qui émergent lors de ce travail de réflexion qu’est le bilan de compétences.

Mettre en œuvre un bilan de compétences adapté : conseils et bonnes pratiques pour les RH

Identifier les acteurs clés pour un accompagnement réussi

La mise en place d’un bilan de compétences efficace pour les travailleurs handicapés nécessite l’implication des acteurs principaux

– le bénéficiaire, 

– son employeur, 

– le référent handicap

– le médecin du travail, 

– le conseiller en évolution professionnelle, 

– l’organisme de formation

– et le consultant en bilan de compétences.

Chaque acteur joue un rôle clé dans l’accompagnement du bénéficiaire, en lui fournissant support, conseils, orientation, informations et validation.

Créer un environnement propice au dialogue et à l’expression des besoins

Pour assurer l’efficacité d’un bilan de compétences, il est fondamental de créer un cadre propice au dialogue et à l’expression des besoins du bénéficiaire, en respectant la confidentialité, sa volonté et son rythme. Une écoute attentive et bienveillante est essentielle, tout comme l’est la promotion d’une communication fluide entre tous les acteurs impliqués. Il importe d’instaurer un climat de confiance, de transparence et de coopération, tout en fournissant au bénéficiaire toutes les informations requises pour qu’il puisse prendre des décisions éclairées de manière autonome.

Un contrat tripartite est nécessaire pour réaliser le bilan de compétences. Il permet de formaliser un cadre sécurisant en favorisant la discussion autour des attentes, méthodes mobilisées et retours attendus. 3CProM Coaching & formations propose des accompagnements répondant au cadre légal et règlementaire du bilan de compétences et s’appuie sur la charte éthique et déontologique propre au bilan de compétences.

Choisir l'organisme de formation et s'assurer de son expertise en matière de handicap

Le choix de l’organisme de formation compétent pour réaliser le bilan de compétences est déterminant. Il est crucial de s’assurer que cet organisme possède une réelle expertise concernant les besoins spécifiques liés au handicap, respecte les critères de qualité et propose une offre correspondant aux besoins du bénéficiaire. En outre, il est important de vérifier que l’organisme offre des locaux accessibles, des équipements adaptés, des formateurs expérimentés et conscients des enjeux liés au handicap, ainsi qu’un réseau de partenaires spécialisés.

Financement et modalités pratiques : enjeux et solutions

Les aides et subventions disponibles pour les entreprises

Les entreprises désireuses de soutenir l’emploi des personnes en situation de handicap ont accès à diverses aides et subventions. Parmi celles-ci, l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) peut aider financièrement les entreprises.

Leurs solutions ont pour objectif principal de sécuriser les parcours en compensant les situations de handicap. L’Agefiph propose des aides à la formation des personnes en situation de handicap dans la cadre du maintien dans l’emploi.

Le bilan de compétences peut être également inclus dans le plan de formation de l’entreprise, qui recense toutes les formations financées par l’employeur à ses employés. En tenant compte des directives de l’Obligation d’Emploi des Travailleurs Handicapés (OETH), ce bilan peut être initié par l’employeur pour un collaborateur en situation de handicap ou demandé par l’employé, avec l’approbation de son employeur. Ainsi, l’entretien annuel est un lieu d’échange qui permet de trouver des aménagements pour maintenir en emploi les collaborateurs touchés par une situation de handicap : le bilan de compétences y a donc toute sa place.

Le bilan peut également être financé via le Compte Personnel de Formation (CPF) du salarié. Si son montant n’est pas suffisant, l’employeur peut alors réaliser un abondement des droits CPF et régler le reste à charge de 100€.
Les modalités de réalisation du bilan de compétences font l’objet d’une discussion entre le salarié en situation de handicap, son employeur et le centre de bilan de compétences.

Accompagnement post-bilan : Assurer la mise en œuvre du plan d’action

L’accompagnement prévoit un suivi à 6 mois afin de mesurer la mise en œuvre du plan d’action définit à l’issue du bilan et notifié dans le document de synthèse.
Il est important de noter que ce document est confidentiel et que le salarié n’a pas d’obligation de le remettre à son employeur.

Le consultant en bilan de compétences est quant à lui soumis au plus strict secret professionnel.

Ce soutien à la mise en œuvre du plan d’action peut également être apporté par le référent handicap, le conseiller en évolution professionnelle, le médecin du travail ou l’employeur, tous pouvant offrir une assistance au bénéficiaire, tant dans la mise en œuvre d’une politique d’accessibilité globale dans l’entreprise que pour des mesures de compensations personnalisées.

Le bilan de compétences est essentiel pour accompagner les employés en situation de handicap dans leur évolution professionnelle. Cet outil RH stratégique leur offre une occasion précieuse de réfléchir à leurs compétences, besoins, et objectifs de carrière pour élaborer un plan d’évolution ou de reconversion personnalisé. Cette démarche soutient leur intégration et leur maintien en poste, tout en améliorant la performance globale de l’entreprise et en soulignant son engagement envers sa responsabilité sociale (RSE).

Pour réaliser un bilan de compétences il faut impliquer les principaux intervenants, établir un cadre encourageant le dialogue et l’expression des besoins, sélectionner un prestataire de formation qualifié et expérimenté dans le domaine. Un RDV de suivi après le bilan est également nécessaire pour garantir la mise en oeuvre du plan d’action et la concrétisation du projet professionnel.
Si vous êtes un employeur ou un travailleur en situation de handicap intéressé par un bilan de compétences personnalisé orienté santé & handicap, contactez 3CProM Coaching & formations sans hésiter.

Mon accompagnement sur-mesure répondra à vos besoins en vous guidant à chaque étape de votre parcours professionnel, offrant écoute, bienveillance et adaptabilité, tout en tenant compte des intérêts de l’entreprise et des personnes.

Moi, c’est Muriel🦋,
Je vous accompagne pour mieux vivre ensemble & valoriser la diversité pour que nos singularités deviennent une force au service de tous.